Individus

René Lapierre

×

Message d'erreur

Warning : Illegal offset type dans drupal_add_js() (ligne 4209 dans /var/aegir/platforms/drupal-7-2013.11.27-dev/includes/common.inc).
×

Message d'état

  • Active context: noeud_individu
  • Active context: biblio_pas_issue_de_memoire_these
Membre
René Lapierre
Institution: 
Université du Québec à Montréal
Département: 
Département d'études littéraires
Statut: 
Professeur associé
Membre régulier Figura : Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire

René Lapierre (né en 1953) est un écrivain et professeur québécois. Principalement poète et essayiste, il a publié au cours des 30 dernières années plus d’une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels on compte plusieurs essais sur l’écriture et les théories de la création, la critique sociale et la spectacularisation de la culture1. Il a également publié en périodiques, dans des ouvrages collectifs ou dans les réseaux sociaux un grand nombre de textes d’engagement, notamment dans le contexte récent du Printemps érable.

Il enseigne depuis 1981 la littérature (création littéraire, théorie des formes, éthique, esthétique et théories de la création) au département d’Études littéraires de l'Université du Québec à Montréal, où il a eu l’occasion de travailler avec un très grand nombre de poètes marquants de la relève québécoise.

Source : Wikipédia

Groupe ou unité de recherche: 
Interligne
OIC : L’observatoire de l’imaginaire contemporain – une plate-forme encyclopédique en ligne consacrée à la compréhension de l’imaginaire contemporain

Supervision de mémoires et thèses

— Mélanie Landreville (2016)
— Catherine Côté (2015)
— Valérie Roberge (2012)
— Valérie Bourdon (2011)
— Laurance Ouellet Tremblay (2010)
— Françoise Picard Cloutier (2010)
— Julie Tremblay (2009)
— François Gilbert (2008)
— Véronique Cyr (2006)
— Catherine Elliott-Ledoux (2005)
— Renée Gagnon (2004)
— Dyane Raymond (2003)
— Nicole Jaouich (2002)
— Lucie Bélanger (2001)
— Karine Hubert (2001)
— Jean-Sébastien Huot (2000)
— Jean-François Verreault (1998)
— Suzanne Lambert (1996)